31Jul

Musique 2010 à 2012 : PlayRight vient de répartir les produits financiers

En 2016, PlayRight faisait une répartition record de 17 millions d’euros pour clôturer les droits musicaux des années 2010, 2011 et 2012. Une fois ces années de référence réparties, PlayRight peut répartir les produits financiers liés à ces droits.

Entre le moment de perception et le moment de leur répartition, vos droits sont placés et génèrent ce qu’on appelle des produits financiers.

Le montant totale de cette répartition s’élève à 2.674.560,31 €. 51.979 artistes-interprètes ont reçu des produits financiers générés par leurs droits musicaux (dont les années de référence s’étalent de 2010 à 2012), parmi lesquels 5.800 membres affiliés à PlayRight, soit 11%. 47% du montant total a été transféré auprès des sociétés sœurs à l’étranger qui ont revendiqué les droits pour leurs membres affiliés, 53% de ces produits financiers ont donc été répartis directement aux artistes affiliés.

 

Comment ces produits financiers ont-ils été calculés ?

Pour une telle répartition, PlayRight se base sur les montants des droits attribués pour les années de référence concernées, en calculant à la proportionnelle les produits financiers auxquels ils correspondent. Parce que cette répartition consiste à répartir les produits financiers générés par vos droits, le montant total de cette répartition, de 2.674.560,31€ euros, est moindre par rapport à une répartition de droits musicaux. De ce fait, le montant qui vous est proportionnellement attribué l’est également. À noter également qu’un précompte mobilier doit être versé à l’État belge sur ces produits financiers. C’est pourquoi un précompte mobilier de 30% a donc été retenu au moment de la répartition par PlayRight comme l’impose la loi : cette déduction correspond au montant négatif qui apparait dans le tableau des détails de vos droits. PlayRight a versé ce montant à l’Etat belge.

Pourquoi le montant de mes produits financiers est beaucoup moins important que les années précédentes ?

En 2016, PlayRight a définitivement mis derrière elle les arriérés du passé pour les droits musicaux et est capable de répartir définitivement les droits pour une année de référence trois ans après que la période de référence se soit écoulée. Aujourd’hui, ces droits génèrent moins d’intérêts parce qu’ils restent placés moins de temps que dans le passé, ce qui affecte les montants des produits financiers que PlayRight s’apprête à vous répartir. Vous trouverez plus d’informations sur les produits financiers ici.

La prochaine répartition sera réalisée fin aout, conformément au calendrier de répartition. Il s’agira des droits que PlayRight a perçu de l’étranger.

21Jul

Bureaux fermés le vendredi 21 juillet

Nos bureaux sont fermés aujourd’hui. Nous serons de retour ce lundi 24 juillet.

3Jul

Remise des premiers Prix PlayRight+ 2017

Les années académiques prennent fin et certaines ont déjà été clôturées par une proclamation officielle. Cette année, PlayRight+ était une nouvelle fois présente à Gand et Hasselt où les diplômes ont été remis aux étudiants qui ont achevé leur formation de musicien.

Défendant quotidiennement les intérêts de plus de 13.000 artistes, nous admirons ceux qui choisissent, dès le plus jeune âge, de faire de la musique et de l’interprétation leur future profession. Et pour ceux qui excellent dans leur passion, un coup de pouce supplémentaire est possible. PlayRight+ offre à toutes les hautes écoles et universités belges l’occasion de décerner le prix PlayRight+ aux jeunes diplômés musiciens et acteurs. S’élevant à 500 euros, le prix est attribué à ceux qui se sont distingués pendant leur apprentissage et cursus en tant qu’artiste-interprète.

Chez PXL Music le choix du jury s’est porté sur Linde Muylaert.

Linde Muylaert

Avec son travail de fin d’études ‘Linde : une confrontation de la culture et de la musique mongoles à ma musique occidentale personnelle’, la chanteuse particulièrement talentueuse et intuitive a pu créer son propre univers. Ses chansons sont précédées d’un examen approfondi à travers lequel Linde se plonge dans le riche folklore de la Mongolie et fait sienne les techniques vocales mongoles. Pourtant la voix reste incontestablement celle de Linde. Nous voyons donc une artiste qui par l’interprétation place un angle personnel sur tout ce qu’elle a appris. 

A la School of Arts Gent le choix du jury s’est porté sur Gerben Brys.

Gerben Brys

Il a réussi, en deux années de master à Gand, à devenir un bassiste à part entière avec toutes les techniques nécessaires. Il dispose d’une large vision artistique et parvient à diriger de manière professionnelle ses musiciens accompagnateurs. Son excellent concert de fin d’études au Minard Schouwburg a été la preuve ultime de sa maturité musicale. Ce concert a démontré son expérience, sa vision, son amour pour la musique et le ‘groove’, avec pour conséquence un public et un jury d’examen chaleureusement enthousiastes. Nous entendrons encore beaucoup parler de Gerben Brys.

Visionnez le clip de Gerben avec son groupe Mount Soon : ‘I’ve been dreaming

Et PlayRight+ n’a pas encore terminé sa remise de prix:  nous serons aussi prochainement présents aux proclamations du Conservatoire de Mons (Arts2), de Bruxelles (CRB) et de Louvain (LUCA). Grande première: nous remettrons un prix à deux acteurs dans les deux dernières écoles!

A suivre !