Un prix PlayRight+ pour la section Jazz du Conservatoire de Bruxelles

Après le conservatoire de Gand, PxL Music et Arts2, PlayRight+ continue sa tournée de remise de prix et a fait un stop à la Jazz station ce mardi 17 octobre pour récompenser Julien Gillain, tout juste diplômé de la section Jazz au Conservatoire royal de Bruxelles.

Julien a obtenu un diplôme de Master en Piano Jazz (professeur Eric Legnini) et un diplôme de Master en Violon Jazz (professeur Françoise Derissen) en septembre 2017 et a été invité à se produire à la Jazz station pour marquer le coup d’une carrière qu’on lui espère longue et toute aussi créative.

Sélectionné par les professeurs de la section Jazz du conservatoire de Bruxelles au terme des proclamations, Julien a donc suivi un double cursus, faisant de lui un musicien expert de deux instruments.

« Julien Gillain a été élu pour son attitude toujours curieuse et ouverte envers la musique, pour son talent, pour son sérieux, sa persévérance et sa constante exigence dans le travail, et ce, dans tous les cours suivis, en même temps qu’un investissement sincère et une générosité systématique envers ses collègues et camarades au sein des projets auxquels il participe, comme dans ses propres projets. 

Les professeurs de la section jazz du Conservatoire Royal de Bruxelles tiennent à souligner toutes ces qualités conjuguées en ce double instrumentiste émérite, à la fois pianiste et violoniste, et l’ont tout naturellement choisi pour recevoir le prix Playright, qui qui lui a été décerné pour honorer les efforts et le talent d’un jeune musicien de jazz sortant cette année de son double Master au Conservatoire. »

Collaborant sur des projets à travers l’Europe, Julien Gillain fait aussi partit d’un quintet de Hardbop baptisé Dat Mess’, que vous pouvez découvrir ici :

 

100 millions d’€ de droits répartis depuis 2013 !

Cette semaine PlayRight a atteint les 100 millions d’euros. C’est le montant de droits répartis depuis 2013 auprès de nos artistes affiliés.

Même si PlayRight a rattrapé le retard de son prédécesseur pour la répartition des droits musicaux, il reste encore beaucoup à faire. Atteindre un tel montant est un réel accomplissement. A titre d’exemple, en 2016 la société a perçu près de 18.7 millions d’euros, et réparti pas moins de 20 millions d’euros dans la même année.

Nous gardons la tête dans le guidon et continuerons à frapper aux portes des politiques lorsque la situation le demande, et ce pour créer le cadre de travail au sein duquel chaque artiste peut recevoir les droits qu’il ou elle mérite. Et ce pour chacun d’entre vous.

 

Nouveau : un menu PlayList pour déclarer vos contributions en quelques clics !

En tant qu’artiste affilié à PlayRight vous disposez d’un portail en ligne qui vous permet de déclarer vos contributions, modifier vos données personnelles ou encore consulter vos droits répartis en détails. Voir comment consulter mon portail en ligne ici .

En ligne depuis 2013, le portail en ligne a fait ses preuves et évolue constamment et ce afin d’optimiser au mieux cet outil pour nos artistes affiliés.

Déclarer vos contributions en quelques clics à partir des playlists que PlayRight utilise comme paramètre de répartition sur le territoire belge est maintenant possible : un nouveau menu « PlayList » vient d’être mis en ligne et est désormais disponible pour tous les membres qui ont activé leur dossier en ligne.

Représentation : ce menu PlayList est accessible en cliquant sur les profils de vos artistes.

Connectez-vous dès maintenant sur votre portail, où un guide détaillé de ce nouvel outil vous attend. Si vous rencontrez la moindre difficulté, n’hésitez pas à contacter votre Account manager (son contact apparait dans la colonne de gauche dans votre portail en ligne).

Bureaux fermés le vendredi 6 octobre

Nos bureaux sont fermés aujourd’hui. L’équipe de PlayRight sera de retour dès le lundi 9 octobre prochain.

Les deux lauréats du Prix PlayRight+ à arts au carré sont…

La rentrée universitaire est officiellement lancée et avec elle, PlayRight+ continue de remettre des prix aux étudiants qui finissent leur Master. Les derniers lauréats en date viennent de terminer leur cursus à Arts2, le Conservatoire Royal de Mons.

Proclamations & remise des diplômes

PlayRight+ offre à toutes les hautes écoles et universités belges l’occasion de décerner le prix PlayRight+ aux jeunes diplômés musiciens et acteurs. S’élevant à 500 euros, le prix est attribué à ceux qui se sont distingués pendant leur apprentissage et leur cursus en tant qu’artiste-interprète. Cette première collaboration avec l’équipe enseignante et la Direction d’Art2 a donc permis à deux étudiants, sélectionnés par leurs professeurs, de recevoir leurs prix au moment des proclamations.

La fine fleur de l’équipe pédagogique de la section théâtre, tenue par Frédéric Dussenne, Bernard Cogniaux, Bernard Clair et Sylvie Landuyt (directrice du domaine Théâtre) a sélectionné Guillaume Druez :

« Guillaume a cette qualité rare chez les acteurs de faire montre à la fois d’une grande maîtrise et d’une magnifique perméabilité à l’instant.  Il allie puissance technique et fragilité.  C’est un homme d’équipe, rigoureux et à l’écoute. Guillaume explore toutes les facettes de son corps, de sa langue, de la scène et dans des durées temporelles différentes. Il est assoiffé d’expérimentations théâtrales et performatives. Son talent réside là, dans la multiplicité et la complexité du théâtre, de pouvoir s’investir et s’épanouir dans plusieurs rôles, se transformer et surprendre l’autre, d’être toujours au bord, dans une prise de risque, afin de surgir d’un coup et de frapper fort.

 Il développe en outre une écriture personnelle passionnante alliant l’absurde, l’humour, la poésie et l’émotion.  Il porte ses propres projets avec succès. »

Guillaume Druez (Prix PlayRight+ pour la section Art dramatique) & Ludovic Monnier (Prix PlayRight+ section Musique)

Côté musique, le choix du jury s’est porté sur Ludovic Monnier. Ce guitariste diplômé est aussi premier classé aux concours publics d’Arts2 de juin 2017 de l’école.

« La trajectoire de Ludovic Monnier au Conservatoire royal de Mons est exemplaire: un itinéraire de découverte, d’ouverture et d’acquisition d’une discipline personnelle de travail qui lui a permis d’arriver à une véritable autonomie artistique. Ce n’était plus un étudiant que le jury externe a découvert en juin dernier, mais le récital assumé, habité et concentré d’un jeune interprète qu’on aura envie de réécouter. Nous sommes heureux que le prix Playright+ récompense ainsi un étudiant particulièrement méritant, en saluant aussi ses maîtres, les passeurs de talent dont tout étudiant a besoin : Odair Assad, qui ne pouvait être parmi nous lors de la remise du prix, Françoise-Emmanuelle Denis et Magali Rischette. »

La tournée 2017 de remise de Prix de PlayRight+ n’est pas encore terminée puisque nous remettons prochainement un prix à un diplômé de la section Jazz du conservatoire de Bruxelles. Plusieurs dates sont déjà prévues pour 2018, si vous êtes intéressés merci de contacter

Le mandat de PlayRight renouvelé au sein du RAWG pour 2018

Dans le cadre des dernières journées de travail organisées par le SCAPR, Johan Bex, notre Attaché aux Affaires Internationales a été de nouveau élu pour animer le groupe RAWG.

SCAPR, RAWG ?

Le SCAPR est l’organisation internationale qui regroupe les sociétés de gestion des droits voisins des artistes-interprètes. Ses missions consistent entre autres à convenir de normes et de bonnes pratiques pour l’ensemble des sociétés de gestion collectives membres et à améliorer la transparence et l’efficacité de la gestion collective.

Le RAWG (Rights and Administration Working Group) est composé d’experts impliqués dans l’échange international entre les sociétés. L’objectif principal de ce groupe de travail est de veiller à une amélioration constante de la mise en œuvre de nos accords bilatéraux, et donc à l’accroissement des échanges de droits transfrontaliers.

Les participants du RAWG se rencontrent quatre fois par an dans un lieu offert par l’une des sociétés membre. Ces rencontres nous permettent également de rencontrer d’autres sociétés et d’apprendre de leurs méthodes de travail. Au-delà de ces rencontres, une véritable coopération s’est nouée auprès de chaque société sœur, faisant d’elles des partenaires à part entière.

Cette coopération grandissante encourage d’autant plus les sociétés à échanger et à tout mettre en œuvre afin que les artistes interprètes reçoivent un nombre croissant de droits, couvrant un plus grand nombre de territoires et ce, de manière plus rapide et plus détaillée.

La prochaine réunion sera organisée en novembre par Gramex, notre partenaire finlandais.

PLAYRIGHT RÉPARTIT PLUS DE 170.000€ DE DROITS VOISINS PROVENANT DE L’ÉTRANGER

Conformément au calendrier des répartitions, PlayRight vient de répartir les droits voisins récoltés auprès des sociétés sœurs à l’étranger.  Comment fonctionne une telle répartition ? D’où viennent ces droits et comment sont-ils calculés ?

Bien qu’affilié-e à une société de gestion collective belge, tout artiste-interprète membre de PlayRight peut nous confier un mandat mondial pour la collecte, la gestion et la répartition de ses droits pour l’ensemble des territoires sur lesquels PlayRight est présente. En concluant des conventions bilatérales avec des sociétés de gestion dans les autres pays, PlayRight peut y percevoir vos droits et vice versa. Ces conventions bilatérales impliquent en effet l’échange de droits entre deux pays.

Comment ces droits internationaux sont-ils calculés et répartis ?

Chaque société de gestion a ses propres règles de répartition : les droits voisins provenant de l’étranger sont de ce fait calculés en fonction des règles de répartition de chaque société collective locale.

PlayRight n’intervient donc pas dans le calcul mais s’assure que les données respectent les critères de chaque société sœur, puis s’occupe de la répartition des droits une fois qu’ils ont été reçus. Une telle répartition peut contenir plusieurs années de référence différente et plusieurs types de droits (audiovisuels et/ou musicaux). Cette répartition des droits internationaux concerne les pays et les années de référence suivantes :

A noter que PlayRight prélève 5% de frais de fonctionnement pour les droits internationaux reçus après le 1 décembre 2016. La prochaine répartition aura lieu en novembre prochain et concerne les droits musicaux pour 2016 (première répartition). Le calendrier des répartitions et des deadlines est disponible ici.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter votre Account Manager ou à nous envoyer un mail à  . Vous pouvez aussi consulter la liste de questions fréquemment posées ici :

Vos droits à l’étranger en images

Plus d’informations sur PlayRight International ici

Bureaux fermés le mardi 15 août

Nos bureaux sont fermés aujourd’hui. Nous serons de retour ce mardi 15 août.

Accord entre l’Adami et la Spedidam : épisode 2

En octobre dernier, les deux sociétés de gestion chargées de collecter, gérer et distribuer les droits voisins en France signaient un accord historique. L’objectif de cet accord était alors de rapprocher les deux sociétés pour la gestion collective en créant la SAI (Société des Artistes Interprètes).

Dix mois plus tard, les futures missions de la SAI se précisent. Il s’agira de créer de prime abord un guichet unique national pour échanger les droits voisins à l’international, là où chaque société fonctionne actuellement individuellement. Le second volet de cet accord contient une mise en œuvre commune pour la gestion de la rémunération annuelle supplémentaire, rémunération liée à l’extension du délai de la protection des droits voisins pour les enregistrements musicaux, passée de 50 à 70 ans partout en Europe. Enfin, le dernier point porte sur la création d’un système de répartition commun aux deux sociétés de gestion.

La collaboration entre l’Adami et la Spedidam entend être opérationnelle dès 2020 : un tel projet constitue une avancée notable pour les droits des artistes-interprètes.