Geoffrey Tiquet & Diego Di Vito, lauréats des prix PlayRight+ pour le conservatoire de Bruxelles

16 mars 2021

C’est au cours de la première Jam de l’année (académique) qu’on découvre habituellement les deux lauréats des prix PlayRight+ du Conservatoire de Bruxelles. Pandémie oblige, pas de Jazz Station en 2020… pour autant, nos deux lauréats ne sont pas en reste puisque les équipes pédagogiques de la section Jazz et de la section Art Dramatique ont sélectionné deux artistes qu’on vous propose de découvrir ici.

Geoffrey Tiquet a terminé son master en Art Dramatique au Conservatoire de Bruxelles à 21 ans. Il a su gagner le respect et l’admiration aussi bien de ses collègues que de ces professeurs. Geoffrey jouera en Octobre prochain au Théâtre des Martyrs dans “Coriolan” (de W. Shakespeare), mise en scène de Jean-Baptiste Delcourt.  Voici quelques mots de ses professeurs à son propos :

« Très jeune et à la fois très mature, c’est le paradoxe Geoffrey! Il s’est engagé à fond dans ses études, ayant compris très vite qu’il faut lire, être curieux, se cultiver, même en partant de rien; et en quatre ans, Geoffrey a acquis, grâce à son travail colossal, un point de vue critique et enthousiaste sur les thèmes, les sujets abordés au cours.Geoffrey est un passionné ! Cette attitude l’a propulsé à l’avant du groupe des masters, et il s’est révélé performant en jeu, mais aussi en écriture, en concept, en création, en curiosité artistique, et Geoffrey, du haut de ses 21 ou 22 ans, a été tout au long de l’année 2019-2020, le moteur le plus puissant de progression du groupe des masters. Bonne vie artistique à lui, je suis ravi qu’il ait obtenu le prix playright! »

Yves Claessens, professeur au Conservatoire de Bruxelles.

« Il y a des étudiants qu’on découvre aux épreuves d’admissions, qu’on engage avec force…et qu’on souhaite vivement rencontrer dans son cours ! Nous n’avons finalement pas vécu de cours ensemble. J’ai été un spectateur attentif et gourmand de tes différentes prestations. Je me souviens notamment de ton capitaine de navire en perdition étonnant dans le Hanokh Levin en 602 (tu faisais preuve d’une maîtrise du rythme et d’une violence retenue formidables), et d’un de tes textes de déclamation au Volter en 603, Les chants de la révolution de J. Beck (conduite de la pensée remarquable et gestion de l’émotion parfaite). Je suis rarement impressionné en général, et par les étudiants en particulier. Et j’ai eu le grand bonheur de l’être en te regardant ! Qu’il est doux et violemment agréable de voir, de sentit et d’entendre que la génération des acteurs de texte reste vivace ! Merci pour ce que tu es. Bravo pour ce que tu fais. Comme tous les collègues, j’aurais tellement aimé te voir dans « La Bible des Master ». Je viendrai te voir ailleurs, dès que tu m’inviteras ! Je te souhaite une très belle route, cher artiste !

Nicolas Pirson, professeur au Conservatoire de Bruxelles

Diego Di Vito a déjà une carrière sur les rails et autant de projets musicaux que de cordes à sa guitare :  Chatte Royal, Ana Diaz, Romano Nervoso, Isadora, ou encore We Stood Like Kings.

“Diego a toujours montré lors de ses études musicales un enthousiasme, une volonté d’apprendre, une sensibilité, et une capacité de travail impressionnante. Cela s’est reflété lors de son examen final, où il a démontré un contrôle de la guitare et de la musique stupéfiants: virtuosité, inventivité, prises de risque, et de l’émotion à en revendre.”

Fabien Degryse, professeur de guitare

“Diego a toujours été un musicien très ouvert et au talent incroyable. Sa maîtrise de toutes les formes de jazz impressionne! Outre ça, il a vraiment développé un jeu personnel, d’une créativité hors pair où l’émotion est toujours présente.” 

Victor Da Costa, professeur de guitare

“Au sein de l’ensemble, Diego a montré de grandes qualités d’écoute des autres avec toujours une volonté de construire et de reconstruire, de se remettre en question pour apporter à la musique et au groupe fraîcheur, inventivité, diversité, réactivité et renouveau. Il est excellent musicien ainsi qu’un partenaire et pilier essentiel pour les autres membres du groupe.”

Alain Pierre, professeur d’ensemble.

La remise des prix PlayRight+ poursuivra son cours et tient à continuer à soutenir les futurs artistes-interprètes qui se lancent. A suivre

fermez

Se connecter Devenir membre