Deux nouveaux lauréats 2019 pour Arts²

26 septembre 2019

Greta Fjellman et Carlos Escalona sont les nouveaux lauréats PlayRight+ 2019 pour Art². Rencontrés à l’occasion de leurs proclamations, les deux jeunes diplômés ont été sélectionnés par leurs professeurs pour recevoir un prix qui récompense leur travail en tant qu’interprète.

Sélectionnée pour domaine théâtre, Greta Fjellman est née à Bruxelles, le barycentre de ses deux pays d’origine : la Suède et l’Italie.  Après ses études secondaires, elle fait face à son admiration pour les arts du spectacle et se prépare aux examens d’admission des écoles supérieures belges. Elle est admise dans la classe de Bernard Cogniaux en Art Dramatique au Conservatoire Royal de Mons (ARTS²) et obtient son Master avec les grandes distinctions en juin 2019. Durant ses études, Greta Fjellman a travaillé – entre autres – sous la direction de Maya Bösch, Karine Ponties, Virginie Strüb et Pascal Crochet.

Jeune diplômée, elle joue dans le spectacle « Greta T.», écrit et mis en scène par Sylvie Landuyt. Au-delà du jeu d’acteur, Greta Fjellman pratique plusieurs moyens d’expression : l’écriture sans écriture (« uncreative writing »), le mouvement, la vidéo et la mise en scène. Elle collabore avec Maïa Blondeau pour sa première création pluridisciplinaire « QuickMix40° », jouée pour la première fois au Festival Trajectoires (BE) et cofonde la Jampoetik, une soirée dédiée aux mélanges des arts qui a lieu au Local Autogéré du Borinage (L.A.B) à Mons et au Zinnema à Bruxelles.

En 2019, sa première vidéo « Réseaux sociaux et créativité », exposée dans le cadre du projet « Next Generation, Please ! » au Bozar (BE) pose les bases d’une de ses grandes questions : « Comment créer dans/avec un monde digitalisé ? »

Bernard Cogniaux, le professeur principal du domaine Art dramatique au Conservatoire de Mons, déclare à son sujet :

Greta Fjellman a été choisie pour son beau parcours durant les quatre années qu’elle a passées dans l’école. Ses progrès ont été impressionnants, son implication dans le travail a été constante, sa présence dans les groupes de travail s’est affirmée de plus en plus lumineuse et fédératrice au fil des mois. Elle a fait preuve d’attention aux autres sans oublier sa progression personnelle. Greta est suédoise d’origine. Greta parle pas moins de 5 langues.

Greta a développé sa palette d’interprète mais a également profité de sa formation dans l’école pour révéler un talent d’autrice. En français ! Alors que ses débuts à l’écrit ne furent pas des plus évidents.

Elle a réalisé un travail de fin d’études assez surprenant : une écriture visuelle à partir de matières trouvées sur le net. Une belle artiste et une belle personne comme lauréate pour le prix de cette année.

Du côté du domaine Musique, c’est le clarinettiste Carlos Escalona qui a été choisi par ses professeurs pour recevoir le prix PlayRight+.

Carlos commence ses études musicales auprès d’Alan Troudart au Venezuela dans le cadre d’«El Sistema». Il poursuit son cursus au Simón Bolívar Conservatory of Music, intègre par la suite la Latin American Academy of Clarinet, et devient membre permanent du Simón Bolívar Symphony Orchestra of Venezuela entre 2005 et 2017.

Il est par la suite universitaire à l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome de 2017 à 2018 en tant qu’élève du maître Alessandro Carbonare.

Récemment diplômé de Master d’ARTS²-Conservatoire royal de Mons dans la classe de Ronald Van Spaendonck, il est également licencié en Music, Instrumental Execution à la National Experimental University of the Arts (UNEARTE).

Parmi ses contributions récentes, on lui doit l’interprétation des œuvres de Gonzalo Rubalcaba et Danilo Pérez dans le cadre du Carnegie Hall festival «Voces de Latinoamérica». Il est également membre du quintette à vent « Arcadia ».

Accueillir, les bras ouverts, un jeune musicien confronté aux difficultés indescriptibles du Venezuela : voilà ce qu’Arts² a fait en 2018. Le risque n’était pas grand, la récompense fut immense.

Carlos Escalona, qui a joué pendant ses années de formation au sein de l’Orchestre Simon Bolivar de Gustavo Dudamel (voyant au pupitre se succéder des Abbado, Sinopoli, Rattle et autre Mehta), s’est avéré être l’étudiant que tout le monde adore. Sa gentillesse et sa disponibilité ne connaissent pas de bornes. Et le Conservatoire royal de Mons est devenu pour lui une nouvelle famille (il y poursuivra sa formation en clarinette basse pendant un an encore).

Carlos a, lors des évaluations publiques de juin 2019, reçu les meilleures notes de tous les étudiants de l’établissement. À ce titre, il est à la fois gratifié de l’honneur d’ouvrir la saison de concerts d’Arts² à Arsonic (Mars) et récipiendaire du prix Playright+. (Michel Stockhem, Directeur d’Arts² et president du jury) 

La tournée des prix PlayRight+ 2019 continue et PlayRight sera bientôt à la Jazz station pour remettre les prix aux étudiants du conservatoire de Bruxelles. Infos et détails à venir…

 

Share This :
fermez

Se connecter Devenir membre