Prix PlayRight+ 2022 : un coup d’œil sur les lauréats récompensés

15 décembre 2022

Entre septembre et octobre 2022, PlayRight a fait la tournée des écoles pour venir récompenser les lauréats sélectionnés par les équipes enseignantes au sein de plusieurs écoles. On vous présente plus en détails ces nouveaux talents de la scène belge.

Camille Donzé a reçu le prix musique au terme de son master à Arts², le jury d’enseignants nous en dit plus sur la lauréate :

« Camille Donzé a accompli un parcours sans faute à ARTS², de son entrée en 1e année de bachelier, en 2017, à l’âge de 18 ans, à son brillant diplôme décerné aujourd’hui, cinq ans plus tard. Elève de David Cohen au violoncelle, elle a toujours fait preuve de volonté et d’enthousiasme dans les programmes de musique de chambre ou d’orchestre, ce dont témoigne sa participation active à de nombreuses manifestations publiques de l’école. »

Jeanne Cazelles a quant à elle reçu le prix pour la section Théâtre au sein de la même école :

« Le Jury du Domaine du Théâtre s’est mis d’accord pour attribuer Le Prix Playright à Jeanne Cazelles pour la constance et la progression dont elle a témoigné dans son travail artistique d’actrice, d’autrice et de conceptrice, ainsi que pour son engagement dans sa classe et son école. Elle a fédéré pour son Travail de Fin d’Études, autour d’un projet très personnel et singulier, une équipe de grande ampleur dont elle a suscité les propositions et su dégager des pistes de travail. Lors de sa défense de TFE, Jeanne a reconnu avoir encore des portes à ouvrir, des fils à tirer avec toutes et tous les participants de son projet. Parce que l’ossature de ses projets artistiques sont solides et qu’elle est apte maintenant à continuer à leur donner corps et vie en conscience, parce qu’elle est une voix prometteuse, le Jury du Domaine du Théâtre lui décerne ce Prix comme un encouragement à continuer en toute confiance dans cette voie qu’elle a elle-même commencé à tracer. »

La tournée des prix ne s’est pas arrêtée à Mons et a continué sa route à Leuven pour remettre un prix musique à Rodrigo Fernandes Marques, jeune diplôme de la LUCA School of Art – Lemmens Campus- et joueur de marimba :

« Rodrigo Marques est né au Portugal et a commencé ses études musicales à l’âge de 15 ans dans la classe de percussion du conservatoire de Coimbra. Mais c’est le cours d’improvisation qui lui a montré “sa voie”. C’est là qu’il a été initié au monde merveilleux de l’harmonie et de la polyphonie et a succombé pour le marimba.

En très peu de temps, il a excellé en tant que musicien remportant au passage une liste impressionnante de prix, et il s’est également révélé être un compositeur et improvisateur de talent.

En 2019, il a choisi de terminer ses études à la LUCA School of Arts, campus de Lemmens, au sein la classe de M. Ludwig Albert. Le dynamisme remarquable et le talent artistique de Rodrigo lui ont permis d’obtenir la plus haute distinction et les félicitations du jury. »

L’équipe de PlayRight s’est ensuite rendue à l’IAD où elle a remis un prix au lauréat 2021 (qui, faute au covid, n’avait pas pu recevoir son prix) et à la lauréate 2022.

Simon Delvaux ou Till L’Espiègle (prix 2021), c’est un enfant de la balle. Il est né sur scène, chez lui tout est matière à jeu, à créer et ce dans tous les registres. Simon chante, danse, voltige et surprend toujours en sincérité, gravité ou humour… Il ne s’arrête jamais, même au repos, son œil témoigne de son activité créatrice intérieure permanente. Il joue, il écrit et n’hésite pas à proposer ses premières idées de mises en scène. Et s’il surprend sur les planches, il n’est pas en reste devant la caméra qui a bien du mal à saisir toutes les facettes de ce Till L’Espiègle du théâtre belge ! Aujourd’hui on peut le voir dans Roméo et Juliette,  Mais prochainement nous pourrons découvrir sa première pièce « Pastis Pastel » où il partage l’écriture et le jeu avec Léa De Deurwaerder. Insatiable et gourmand, Simon n’a pas fini de nous surprendre »

Emilie Eeckhout (Prix+ 2022) n’a reçu que des éloges :

« Quelle femme, quelle artiste, quelle amie! Beaucoup d’idées. Des  causes à raconter au théâtre.Beaucoup de souffle. Elle donne des cours de danse, gère une association , réalise de la mise en scène. Beaucoup de cœur aussi. Quelque chose à raconter à la vie. Une Iphigénie rock and roll. Beaucoup d’imagination. Les Fourberies de Scapin aux 1000 voix et en marionnette-chaussettes. Beaucoup de travail. Un dialogue moliéresque d’amoureux dépités. Beaucoup d’amour et d’humour. Un chant terrible et nu en pampers  irrévérencieux. Beaucoup à dire. Une synthèse du cours de théorie de la mise en scène. Beaucoup de sourire. Une mise en jeu d’un chant a capella. Un soin pour la vie. Beaucoup d’émotion. Et…une prose infatigable et prometteuse. Un remarquable mémoire engagé sur les femmes poétesses invisibilisées et une performance-podcast innovante. Merci pour cette belle présence et cette belle traversée dans notre école. »

En guise de clôture, PlayRight a remis un prix à Isaac van Dessel à l’issue de son Master Interprétation dramatique à l’INSAS :

« Isaac, jeune artiste interprète, a grandi tout au long de son parcours à l’INSAS. Au fil du temps, sa singularité artistique n’a cessé de se déployer. Inventif, créatif, ses gestes artistiques se sont multipliés avec énormément de générosité. Isaac, jeune artiste musicien a cette capacité de mêler ses talents d’artiste pour proposer des formes personnelles. »

Rendez-vous en 2023 pour découvrir les futurs talents de la nouvelle génération d’artistes interprètes.

Comment organiser la remise d’un prix PlayRight+ au sein d’une Haute Ecole ou Université ?

Un représentant du corps enseignant peut contacter le département des Affaires Culturelles (PlayRight+) en envoyant un courriel à plus@playright.be.

fermez

Se connecter Devenir membre