Répartition de droits voisins: un nouveau record pour 2019

21 janvier 2020

En 2019, PlayRight a réparti plus de 27 millions d’euros de droits voisins. Collectant en moyenne près de 20 millions d’euros chaque année, la société a plus réparti de droits qu’elle n’en a reçu en 2019.

Nouveau record depuis 2014

Les droits répartis en 2014 s’élevaient à près de 29 millions d’euros. Très supérieur au montant annuel « habituel », ce montant comprenait alors d’importants rattrapages des périodes antérieures. En 2019, PlayRight a mis les bouchées doubles et a continué son travail de rattrapage tout en étant plus performante dans la répartition de droits des années plus récentes. Le travail de collecte des droits des artistes que PlayRight représente à l’étranger a également permis de verser plus de droits.

PlayRight répartit plus de droits qu’elle n’en perçoit

Les rémunérations qui sont à l’origine de vos droits voisins proviennent de plusieurs sources de revenus, selon la nature de vos prestations (musicales et/ou audiovisuelles). À ces rémunérations perçues en Belgique s’ajoutent les droits collectés par PlayRight auprès des sociétés analogues à l’étranger, pour les membres qui ont confié un mandat mondial à la société. Une fois versés à PlayRight, ces revenus constituent les droits qui vous sont répartis, après analyses et rétributions individuelles calculées.

En 2019, les perceptions totales de PlayRight s’élevaient à près de 20 millions d’euros, alors que les répartitions de droits s’élevaient à près de 27 millions d’euros. PlayRight a donc plus réparti de droits qu’elle n’en a perçu en 2019.

Comment expliquer ce chiffre ?

En 2019, PlayRight a poursuivi le rattrapage de son prédécesseur, ce qui explique en partie un tel montant. Le travail réalisé à l’international permet également de répartir plus de droits internationaux. Grâce à cela, PlayRight a de nouveau réalisé un record en 2019 pour la perception des droits de ses artistes à l’étranger. Enfin,les droits musicaux pour 2015 ont entièrement été répartis auprès des artistes.

Ce montant n’est donc pas le fruit du hasard mais bien la conséquence d’une stratégie et d’une politique interne servant aux mieux les intêrets des artistes qui nous confient la gestion de leurs droits. En avant 2020!

fermez

Se connecter Devenir membre